Urucum : un trésor de la nature

Qu’est-ce que l’urucum et ses bienfaits ? Comment l’utiliser ? Laura vous aide à en savoir plus sur cette plante venue d’Amazonie.

Depuis des millénaires, les indiens d’Amérique utilisent les propriétés colorantes et protectrices de l’Urucum d’où leur appellation « peaux rouge ». Deux substances en étaient extraites pour des taches diverses : l’Oreline pour teindre plumes, tapis, céramiques et autres ustensiles et la Bixine pour les inductions et les dessins. L’urucum était également utilisé pour prévenir des méfaits du soleil et comme anti-moustique.
Aujourd’hui au Brésil, l’urucum est encore largement utilisé pour ses vertus contre le soleil et pour ses propriétés colorantes dans l’alimentation.

Qu’est-ce que l’urucum ?

L’urucum, appelé aussi le roucou, rocouyer, arbre à rouge à lèvres ou encore le bixa orellana, est un arbre d’une hauteur allant jusqu’à 8m que l’on trouve en Amazonie.

Son fruit de couleur rouge, est une grande capsule contenant des graines et une substance huileuse. Il faut savoir que ce fruit que l’on appelle également le «  rocou » est non comestible. Il est récolté et séché pour ensuite extraire la cire qui entoure les graines. Cette cire est très riche en bixine, molécule similaire à la bêta-carotène. Pour vous donner une idée, il y a 100 fois plus de bêta-carotène que dans la carotte.

Quels sont ses bienfaits ?

Sa teneur en oligo-éléments et en provitamine A en fait un excellent préparateur pour l’été !

En effet, sa concentration en magnésium, zinc, sélénium et cuivre apporte un côté protecteur à la peau et ainsi une meilleure résistance face aux expositions solaires.

Attention tout de même car il ne protège pas des coups de soleil, une protection avec un indice adapté est indispensable lors de vos longues séances de bronzage !

Il va aider à stimuler la production de mélanine (pigment responsable du bronzage), renforcer la protection naturelle de la peau face aux UVA nocifs et ainsi avoir un bronzage lumineux et durable.

On peut dire que l’urucum est la « plante du soleil » et l’ami des vacanciers !

Comment utiliser l’Urucum ?

Il y a 3 manières d’utiliser l’urucum :

L’urucum en usage interne :
Il est souvent proposé en phytothérapie comme complément alimentaire en tablettes à croquer ou en poudre et sert alors à la préparation de la peau au soleil et à favoriser la pigmentation.

L’urucum en usage externe comme sublimateur de teint
En usage externe, l’urucum est utilisé par exemple en poudre comme maquillage naturel ou comme ingrédient dans des produits cosmétiques, et sert alors à donner de l’éclat à la peau dans des soins après-soleil, des huiles solaires ou crèmes anti-âge.

Il est logique de commencer par consommer de l’urucum par voie interne (en gélules par exemple) avant de s’exposer au soleil puis d’utiliser une huile ou lotion pendant la période de bronzage.

L’urucum à la cuisine
En cuisine, pour aromatiser et colorer un plat : l’urucum s’utilise comme condiment à intégrer dans de nombreuses boissons ou préparations, plats exotiques, boissons. Il permet de colorer tous les plats préparés (quinoa, riz, pâtes, …) et de les aromatiser discrètement.

L’urucum est aussi utilisé comme additif alimentaire pour colorer certains fromages (cheddar, mimolette,…).